Construire

 

Depuis près de vingt ans, un prêtre missionnaire, Père Jean-Pierre Bwalwel, résidant à Kinshasa en RDC sur le Continent africain, vient sur le Continent européen, à Lausanne en Suisse Romande, où durant l’été, il assure des remplacements au service du Diocèse.

Educateur et Formateur des jeunes, il étudie à Fribourg (Suisse) et travaille sur le questionnement de la grande misère urbaine à Kinshasa pour son Doctorat. Il fonde en 1997 l’ECOLE-OFF pour la scolarisation des enfants « casseurs de cailloux ». L’Ecole-Off porte ce nom : Complexe scolaire VCDI (Voie Communautaire pour le Développement Intégral) et ne reçoit aucun subside de l’Etat africain.

Un groupe d’amis s’est formé et ensemble, ils ont le souci de l’avenir des jeunes filles, en particulier, qui une fois l’obtention de leur maturité à l’Ecole-Off, ne peuvent plus continuer d’étudier, n’ayant pas de moyens financiers. Ainsi est né en 2014 SolEcol, abrégé de Solidarité Ecole, et qui leur vient en aide, sous forme de bourses d’études, constituées uniquement par des dons.

 

 

Fermer le menu